Evènement à venir

17e Portes Ouvertes
des léZarts de la Bièvre

Samedi 10 et dimanche 11 juin 2017, Paris Ve et XIIIe

« Plus qu’une rivière en cage, la Bièvre est le pacte souterrain qui relie les artistes du 5ème et du 13ème arrondissement de Paris. […] qu’il revient aux artistes de raviver ce qui disparaît. De rendre visible ce que le temps nous a dérobé. » – Adrien Gombeaud, auteur d’« Un été sur la Bièvre ». Ed. Warm. 2017.

Suivant l’ancien cours de la Bièvre, 94 artistes vous ouvrent les portes de leurs ateliers le temps d’un week-end : les 10 et 11 juin 2017.

Toutes les pratiques sont mises à l’honneur, de la peinture à l’installation en passant par la sculpture, la photographie ou la gravure, sans oublier le Street art, véritable témoin de l’art en train de se faire, qui nous guidera d’atelier en atelier.

 

L’inauguration des portes ouvertes : exposition collective

Cette exposition de petits formats 20×20 originaux est la vitrine des portes ouvertes : elle permet au public d’avoir une vision globale des participants, de choisir les ateliers à visiter, d’organiser son parcours. Pour le promeneur, le curieux, l’amateur d’art, c’est aussi et surtout l’occasion de découvrir les artistes qu’il souhaitera rencontrer pendant les portes ouvertes. Petits originaux vendus au prix attractif de 50€.

Vernissage à l’espace Lhomond
jeudi 8 juin à 19 h – 21, rue Lhomond 75005 Paris

Portes Ouvertes 2017

17e Portes Ouvertes
des léZarts de la Bièvre

Événements associés
Échange international de gravure Paris / Rio de Janeiro

Exposition de Gravure
Du 6 au 13 juin 2017, vernissage le vendredi 9 juin 2017, 18h- 21h
De 14 à 18h (fermé le dimanche 11 juin) – entrée libre

Rencontre entre les artistes graveurs de l’Estudio DEZENOVE, à Rio de Janeiro, Brésil et les artistes graveurs des Lézarts de la Bièvre. De l’estampe à la sculpture en passant par la peinture, la photographie et la vidéo, un parcours qui révèle la richesse de deux univers de la création : celui de l’œuvre multiple à travers la gravure et celui de l’œuvre originale. Découverte des techniques variées de l’estampe et démonstrations.

Portes Ouvertes 2017

 

Un an après…

Il y a un an, j’ai décidé de passer un été sur la Bièvre. Un été à parcourir sa partie souterraine : Arcueil, Gentilly, La Butte aux Cailles, les Gobelins… et à lire Huysmans, Balzac, Ronsard ou Rabelais. La Bièvre, qui depuis tant d’années dormait sous les pavés, coulait encore dans ces textes. Ainsi, pour découvrir une rivière perdue, il suffisait d’ouvrir un livre.

Les auteurs d’hier et d’aujourd’hui ne libèrent pas simplement l’eau enfouie : leurs mots font rejaillir toute une vie. A travers leurs pages reviennent des teinturiers et des tanneurs, des poètes en vadrouille et des bourgeois venus s’encanailler dans les périphéries. L’hiver dernier, cet « Eté sur la Bièvre » est lui-même devenu un livre-promenade. Un livre qui ressemble à la Bièvre, un peu souterrain et secret. On le trouvera néanmoins sans trop de peine, armé d’une baguette de sourcier, avec la complicité d’un libraire de quartier.

« Un été sur la Bièvre » raconte qu’il revient aux artistes de raviver ce qui disparaît. De rendre visible ce que le temps nous a dérobé. Les saisons passent, la ville évolue, les œuvres restent. Depuis plus de quinze ans maintenant, voilà précisément le travail attachant des Lézarts de la Bièvre. Pour eux, plus qu’une rivière en cage, la Bièvre est le pacte souterrain qui relie les artistes du 13e et du 5e arrondissement de Paris. Des plus célèbres aux plus underground, chaque mois de juin, ils nous ouvrent généreusement leurs portes. Graffeurs, photographes, céramistes, sculpteurs… ils font chanter la rivière perdue. Ecoutez, un nouvel été approche, c’est le retour du printemps sur la Bièvre.

Generic placeholder image



léZarts sur les murs

Chaque année un artiste urbain est invité à baliser les parcours menant aux ateliers.

2017 > Rachid « Omick » Bulbien

Sur mur ou sur papier, il met à profit la ligne claire d’Hergé, les obsessions de Robert Crumb, la noirceur des abyssaux et l’exotisme des bestiaires oubliés.

L’artiste créé du rire par l’association inattendue d’éléments hétéroclites, il construit ses dessins comme des jeux. Des murs peints dans les rues d’Athènes à ses dessins à l’aquarelle, Rachid « Omick » Bulbien distille un univers inspiré par l’exubérance contemporaine. Ses créatures protéïformes, gluantes d’obsécnité, guideront les visiteurs ainsi iles visiteurs dans les dédales de rues des Ve et XIIIe arrondissement et les invite à explorer la multiplicité des univers artistiques et à découvrir des lieux habituellement cachés au regard du public.

omik

 

Les précédentes éditions

  • 2016

    Poes

  • 2015

    JoBer

  • 2014

    Jace

  • 2013

    Seth

  • 2012

    Philippe Baudelocque

  • 2011

    Da Cruz

  • 2010

    Collectif

  • 2009

    Jana & JS

  • 2008

    Artiste-Ouvrier

  • 2007

    FKDL




Portes Ouvertes Ateliers d’artistes

Depuis 2001, le deuxième week-end de juin, les portes ouvertes des ateliers d’artistes permettent de découvrir une centaine de créateurs (peintres, céramistes, dessinateurs, sculpteurs, photographes, plasticiens…).

Plan PO 2017

La Bièvre

Depuis plus de 15 ans, l’association Les Lézarts de la Bièvre redonne vie à une rivière disparue au début du XXème siècle : La Bièvre. Elle prenait sa source dans les Yvelines, se jetait 36 km plus loin dans la Seine, au niveau de la gare d’Austerlitz et entrait dans Paris au niveau de la Poterne des Peupliers pour traverser les actuels 13ème et 5ème arrondissements.

L’association des Lézarts de la Bièvre créée en 2001 réunit plus de 100 artistes plasticiens des Ve et XIIIe arrondissements de Paris, dont le lieu de travail se situe le long de l’ancien cours de la Bièvre, depuis la Poterne des Peupliers jusqu’au Jardin des Plantes. Son dynamisme est reconnu et les échanges entre artistes et public permanents.

Visites guidées

Bièvre et littérature : promenade par Adrien Gombeaud, auteur de « Un été sur la Bièvre » (Warm éd.) samedi 10 juin 15h, départ devant la libraire Les Traversées,
2 rue Edouard Quenu, 75005.

Promenade au fil d’une rivière disparue : commentée par Renaud Gagneux, samedi 10 juin 17h, départ devant Le Fil Rouge, 4 rue Wurtz 75013, et dimanche 11 juin à 15h, départ devant Le Bon Petit Diable, 43 boulevard Arago 75013

Parcours symbolique de la Bièvre : à voir, les sculptures de Bruno Allain et de Véronique Vaster dans le Parc Kellerman et le Square René Le Gall.

La Bièvre

« Le Pont Pascal en couleurs »

« Le Pont Pascal en couleurs » projet lauréat du budget participatif de 2015, soutenu par le conseil de quartier Croulebarbe, met l’art au service de la réappropriation de l’espace urbain par la population du quartier.
Sous la direction de l’Association Lézarts de la Bièvre, un collectif de trois artistes urbains mondialement connus, Babs, Keyone et Socrome travailleront à six mains, mêlant leurs traits, leurs couleurs et poétiques dans une performance d’Art urbain.
Deux univers se côtoient, l’un fantastique, l’autre réaliste.
La rivière Bièvre, imagée par une femme, émerge dans une représentation ou la ville est peuplée de créatures aquatiques, osmose entre les réalisations de l’urbanisme, la vie contemporaine et la nature dans sa diversité de flore et faune.

Plan PO 2017


Vous souhaitez participer ?

L'association lézarts de la Bièvre vous invite à participer activement...

  • Vous êtes artiste, peintre, sculpteur, musicien, photographe ?
  • Vous disposez d'un lieu ouvert d'exposition individuelle ou collective ?
  • Vous disposez d'un mur sur rue à confier à notre artiste de rue ?
  • Vous souhaitez nous aider bénévolement ?


Retrouvez-nous sur Facebook